1ER TEMPS : RECONSTRUCTION DU SEIN OPÉRÉ

La reconstruction mammaire peut être effectuée au moment de la mastectomie (reconstruction mammaire immédiate), ou à une date ultérieure chez les patients qui ont déjà subi une chirurgie de mastectomie (reconstruction mammaire secondaire).

 

RECONSTRUCTION MAMMAIRE AUTOLOGUE

  • Lambeau de muscle grand dorsal autologue. Il s’agit d’un lambeau prélevant le muscle grand dorsal et la graisse dorsale pour apporter du volume au sein. L’étui cutané peut être reconstruit par lambeau d’avancement de la peau abdominale.
  • Lambeaux perforateurs. Ils permettent de reconstruire la peau et le volume du sein sans sacrifier de muscles fonctionnels. Ils font appel aux techniques de microchirurgie, comme les lambeaux perforateurs prélevés de l’abdomen ou de la fesse.
  • Lipostructure. Autrement appelée lipofilling ou injection de graisse autologue, elle est réalisée en association aux autres techniques pour compléter encore le volume du sein. Plusieurs séances sont le plus souvent nécessaires.

RECONSTRUCTION MAMMAIRE AVEC PROTHÈSES MAMMAIRES

  • Prothèse mammaire + lambeau d’avancement abdominal. La mise en place de prothèse mammaire est accompagnée de la reconstruction de la peau du sein par lambeau cutané d’avancement abdominal.
  • Prothèse mammaire + lambeau musculaire de grand dorsal. Le lambeau reconstruit la peau du sein et la prothèse mammaire apporte le volume au sein reconstruit.

2E TEMPS : SYMÉTRISATION DU SEIN OPPOSÉ

Cette deuxième intervention a lieu au moins 2-3 mois après le premier temps. La symétrisation utilise les techniques de chirurgie esthétique habituelles qui sont adaptées en fonction de l’aspect du sein opposé. Par ailleurs le sein reconstruit peut être amélioré dans le même temps par un lipomodelage.

3E TEMPS : RECONSTRUCTION DE L’ARÉOLE ET DU MAMELON

Il s’agit le plus souvent de la dernière opération venant conclure le protocole de reconstruction mammaire.

L’objectif est de reconstruire le relief du mamelon, la texture de l’aréole et la couleur pigmentée du complexe aréolo-mamelonnaire.

Reconstruction du mamelon :

  • Le mamelon opposé est volumineux : la moitié du mamelon opposé est prélevé pour être reposer en greffe sur le sein reconstruit
  • Le mamelon opposé est insuffisant: le volume et le relief du mamelon est alors reconstruit par une plastie locale.

Reconstruction de l’aréole :

Par greffe cutanée ou une dermopigmentation 

 

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LE GRAND DORSAL

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR LE GRAND DROIT DE L'ABDOMEN

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR DIEP

RECONSTRUCTION PLAQUE AEROLO MAMELONNAIRE

TRANSFERT GRAISSEUX POUR RECONSTRUCTION MAMMAIRE APRES MASTECTOMIE TOTALE

TRANSFERT GRAISSEUX POUR LA CORRECTION DES SEQUELLES DU TRAITEMENT CONSERVATEUR DE CANCER DU SEIN

RECONSTRUCTION DU SEIN PAR PROTHESE